bouton enseignement fondamental
bouton enseignement secondaire

Conférences proposées au Salon Education 2017

FACEBOOK BLEU

Conférences proposées au Salon Education 2017


JEUDI 13h15-14h - FORUM SUD

Enseigner Philosophie et citoyenneté

Conférence présentée par Claudine Leleux et Chloé Rocourt

PHILOCIT-covLa conférence reviendra sur la spécificité de l’EPC et, en particulier, sur l’articulation entre philosophie et citoyenneté. Un plan de préparation de leçon sera proposé pour rencontrer cette finalité.

Description :
La conférence reviendra sur la spécificité de l’EPC et, en particulier, sur l’articulation entre philosophie et citoyenneté. Ce qui suppose que l’on s’entende sur ce qu’est la philosophie, sur ce qu’est la citoyenneté, comment y éduquer et quelles compétences développer chez les élèves? La conférence portera aussi sur la présentation des Socles de compétences (premier degré du secondaire) et sur les compétences terminales (2e et 3e degrés du secondaire) et sur les contraintes pédagogiques de l’EPC. Des outils aux enseignants seront proposés.


VENDREDI 9h30-10h15 -  FORUM NORD

Des élèves plus attentifs et plus apaisés : les bienfaits de la pleine conscience à l'école 

Conférence présentée par Marie Lesire et Emeline Danthine

PLECON-cov

Comment la pratique de la pleine conscience, en classe, permet de développer les capacités d’attention et de concentration, de mieux gérer le stress et les débordements émotionnels et ainsi favoriser les apprentissages des enfants ? Comment peut-elle contribuer à un climat de classe plus serein et bienveillant, au bénéfice des enfants… et des enseignants ?


Description :
Le monde dans lequel nous vivons tous, petits et grands, nous soumet à une tension et à un stress quasi-permanents. Un peu de stress peut être positif et stimulant mais trop de stress, en continu, est simplement néfaste, tant pour le bien-être physique que pour le bien-être mental. L’école n’échappe pas à cette situation et les conditions d’apprentissages y sont de plus en plus souvent difficiles, pour les élèves comme pour les enseignants. Rares sont les moments de détente ou de pause, pourtant nécessaires au bien-être de tous et à l’intégration des apprentissages.

 

La pratique de la pleine conscience s’est considérablement développée à partir des travaux de Jon Kabat-Zinn dans les années 80 et de son programme de gestion du stress en 8 semaines (MBSR), véritable synthèse entre les traditions contemplatives millénaires et les apports de la science moderne (neuro-sciences, physiologie du stress, psychologie positive…). Moderne et laïque, la pleine conscience a fait ses preuves dans l’univers médical (santé physique et mentale), dans celui de l’entreprise (gestion du stress, leadership), et dans l’éducation (compétences cognitives, émotionnelles et sociales).

Dans le cadre scolaire, les études scientifiques, de plus en plus nombreuses, démontrent qu’une pratique régulière de la pleine conscience présente les bénéfices suivants :

Pour les enfants

  • Amélioration des compétences cognitives (attention, concentration, mémoire)
  • Meilleure gestion des émotions et notamment de l’impulsivité
  • Réduction du stress et de l’anxiété
  • Mieux être physique et mental
  • Accroissement de la confiance en soi et de la bienveillance vis-à-vis de soi-même

Pour les enseignants 

  • Prendre du recul par rapport aux multiples exigences du métier et mieux gérer le stress
  • Cultiver une présence ouverte, attentive et bienveillante, qui soutienne chacun des enfants et la dynamique de la classe
  • Pour des relations plus riches avec les élèves et les adultes autour de soi

Pour la classe

  • Ambiance de travail apaisée
  • Meilleure dynamique d’apprentissage
  • De meilleures relations entre les élèves
  • Autorégulation – stimulation positive – joie d’apprendre.
Au vu des nombreux bénéfices de la pratique de la pleine conscience, les programmes d’introduction à la pleine conscience se mettent peu à peu en place au sein des établissements scolaires dans de nombreux pays et bien sûr aussi en Belgique. 


VENDREDI 10h30-11h30 - GRAND AUDITOIRE

Prévention du cyberharcèlement et des violences périscolaires
Prévenir, agir, réagir...

Conférence présentée par Bruno Humbeeck

PRECY-covComment prévenir les risques d’un usage asocial des réseaux sociaux ? Comment permettre à chacun de « surfer tranquillement » sans s’exposer au risque d’être cyber-agressé ? Cet ouvrage propose des clefs de réponse et des outils à mettre en place au sein des écoles afin de prévenir le cyberharcèlement et les violences périscolaires.

Description :
Le cyberharcèlement n’est pas une forme nouvelle de harcèlement ni même une violence d’un autre ordre. Il s’apparente davantage à une épouvantable caisse de résonnance qui démultiplie les effets du harcèlement entre pairs, aggrave ses conséquences auprès des victimes et échappe pour une large part à ses auteurs. L’espace virtuel que suppose le contexte numérique donne en effet de la puissance aux conduites agressives et aux attitudes violentes qui se manifestent généralement d’abord dans le monde réel des élèves d’une même classe ou, à tout le moins, d’une même école.

Que peuvent faire les enseignants ? Comment agir en tant que parents ? Comment prévenir les risques d’un usage asocial des réseaux sociaux ? Comment permettre à chacun de « surfer tranquille » sans s’exposer au risque d’être cyber-agressé ? Que faire pour aider un adolescent qui en est victime ? Comment mettre en place au sein de l’école un dispositif suffisamment efficace pour en formaliser la prévention et en maitriser les différentes composantes ? C’est à ces questions fondamentales que cet ouvrage propose de répondre en donnant aux enseignants, aux éducateurs et aux parents des pistes concrètes.

Pour cela, il apparait essentiel de comprendre ce que signifient les réseaux sociaux en tant que médias de communication entre pairs et en tant qu’outils de prestige social de l’adolescent. Il faut aussi concevoir ce que sous-tendent les notions d’ « effet cockpitt », de « réseau fulgurant », de « flamming » et de « harassment », qui donnent à la violence entre internautes une configuration particulière.

Ce livre permettra ainsi notamment de détailler les différents outils concrets mis en place au sein des écoles pour concrétiser un dispositif particulièrement efficace de prévention du cyberharcèlement et des violences périscolaires (cybercitoyens responsables, espace de parole régulé, conseil de discipline). Il sera également l’occasion de présenter l’application “cyber-alert” qui constitue un outil de protection parfaitement adapté qui permet à chaque enfant ou adolescent de profiter des réseaux sociaux dans tout ce qu’ils ont de meilleur sans s’exposer pour autant au risque de se voir confronté, seul, à ce qu’ils peuvent contenir de pire.


SAMEDI 14h15-15h15  - GRAND AUDITOIRE

La pleine conscience et l’éducation 

Conférence présentée par Ilios Kotsou

PLECON-covSi la pleine conscience favorise l’émergence d’un climat bienveillant et apaisé en classe, elle peut aussi transformer radicalement le regard que nous portons sur l’école, et la manière dont nous envisageons notre rôle dans l’éducation de nos enfants – que nous soyons enseignant, directeur, inspecteur… ou simplement parent.

Description :
Le monde dans lequel nous vivons tous, petits et grands, nous soumet à une tension et à un stress quasi-permanents. Un peu de stress peut être positif et stimulant mais trop de stress, en continu, est simplement néfaste, tant pour le bien-être physique que pour le bien-être mental. L’école n’échappe pas à cette situation et les conditions d’apprentissages y sont de plus en plus souvent difficiles, pour les élèves comme pour les enseignants. Rares sont les moments de détente ou de pause, pourtant nécessaires au bien-être de tous et à l’intégration des apprentissages.

La pratique de la pleine conscience s’est considérablement développée à partir des travaux de Jon Kabat-Zinn dans les années 80 et de son programme de gestion du stress en 8 semaines (MBSR), véritable synthèse entre les traditions contemplatives millénaires et les apports de la science moderne (neuro-sciences, physiologie du stress, psychologie positive…). Moderne et laïque, la pleine conscience a fait ses preuves dans l’univers médical (santé physique et mentale), dans celui de l’entreprise (gestion du stress, leadership), et dans l’éducation (compétences cognitives, émotionnelles et sociales).

En plus d’améliorer les conditions de travail au sein des classes, la pratique de la pleine conscience peut nous amener à transformer le regard que nous portons sur l’école et sur l’éducation. Elle peut ainsi contribuer à l’émergence d’un monde plus conscient : altruiste, chaleureux, durable et solidaire.