Visionner la collection

pictos-videoVisionnez en cliquant sur la vidéo

     

SciencesACTION 1 
Chapitre 9 : Technique de séparation - La distillation

Si besoin, vous pouvez installer le plugin Flash. Plus d'infos

SciencesACTION 2
Chapitre 2 : Les vivants de la carrière - L’esturgeon 

Si besoin, vous pouvez installer le plugin Flash. Plus d'infos 




picto-ordinateur

Télécharger
La liste détaillé des vidéos pour SciencesACTION 1 et SciencesACTION 2

 

Comment accéder aux vidéos de SciencesACTION?

Les vidéos de SciencesACTION sont disponibles uniquement pour les professeurs ayant accès au manuel numériquePour cela, le professeur doit équiper sa classe (min 20 élèves) avec SciencesACTION 2. Il reçoit alors (sur demande) un code digiportail lui permettant:

  • d'avoir accès au Manuel numérique.
  • de télécharger les vidéos afin de pouvoir ensuite les insérer dans le manuel numérique.

Les vidéos sont uniquement accessibles aux professeurs afin de pouvoir les diffuser en classe.

Dans la version démo du manuel numérique, les vidéos sont incorporées uniquement à titre démonstratif.
Lors de votre utilisation du manuel numérique, vous serez libre de les insérer à partir de votre ordinateur, si vous le désirez, à l'endroit de votre manuel numérique qui vous semble le plus adéquat.

Plus d'infos sur le Manuel Numérique en cliquant ici.


Pourquoi utiliser ces vidéos ?

L’utilisation de séquences filmées :

  • Aide l’enseignant à préparer son cours (savoir quels éléments seront présentés, dans quel ordre...).
  • Libère l’enseignant de la manipulation expérimentale et lui permet d’être plus disponible pour la gestion du groupe et des interactions avec les élèves. 
  • Présente un caractère motivant (la vidéo est un langage qui « parle » aux élèves). Bien entendu, l’attractivité de l’image n’est pas une fin en soi, mais elle peut être mise au service des objectifs que l’enseignant s'est fixés. 
  • Permet la prise en compte des styles et profils d’apprentissage, des intelligences multiples, le renforcement de l’attention et de la concentration…autant d’éléments susceptibles de favoriser la réussite chez un plus grand nombre d’élèves 
  • Autorise des projections multiples, des arrêts sur image et des retours en arrière.



La conception des vidéos (courte durée, centrées sur l’essentiel, sans commentaires…) :

  • Ouvre la porte à des utilisations variées par l’enseignant et lui permet d’intégrer cet outil dans la séquence d’apprentissage tel qu’il a conçue. 
  • Permet de les utiliser dans le cadre d’une démarche d’investigation et/ou démarche scientifique.  Certes, une séquence filmée ne remplace pas la réalisation des manipulations en classe, mais elle permet :

    • de faire face à différentes situations : absence de matériel, local non adapté, manque de temps, … ;
    • d’utiliser l’expérimentation dans le cadre de l’évaluation ;
    • de gagner un temps considérable dans la pratique quotidienne de la classe ;
    • d’aborder des notions complexes difficiles à expliquer sans passer par l’expérimentation

Les vidéos peuvent servir de support pour :

  • l’amorce du cours (situation déclenchante)
  • la mise en place d’une démarche d’investigation et/ou scientifique
  • la construction et/ou la réalisation d’un protocole de laboratoire
  • une évaluation formative et/ou certificative
  • la réalisation d’une synthèse

Savoirs faire développés pendant ou suite à la projection de séquences multiples (en regard aux socles des compétences)

  • C1       Formuler des questions à partir de l’observation
  • C2       Rechercher et identifier des indices
  • C6       Recueillir des informations par des observations
  • C8       Exprimer le résultat d’une mesure
  • C12     Comparer, trier, classer
  • C13     Mettre en évidence des relations entre deux variables
  • C14     Rassembler des informations dans un tableau et les                       communiquer à l’aide d’un graphique
  • C16     Elaborer un concept, une loi …
  • C17     Réinvestir les connaissances acquises dans d’autres situations